Test & Avis NO Xplode 3.0 BSN

C’est un produit qui me rappelle des souvenirs, car c’est le tout premier booster que j’avais testé de ma vie, et il faisait parti des premiers tests de produits que nous avions faits sur le site, en décembre 2012, c’était sur la version 1. Je me souviens que j’avais adoré les effets, j’avais eu l’impression d’avoir une patate d’enfer et de pouvoir enchaîner toutes les séries et tous les exercices sans me reposer à la salle. Donc je suis curieux de voir ce que cette troisième version va bien pouvoir donner !

DISTRIBUTEUR

PRIX

Fitness Boutique

37,20 €

Ce produit existe dans 2 quantités (600g ; 1kg) et en 4 arômes (fruit punch ; pastèque ; framboise bleue; pomme verte.).

Résumé du test
Les plus
La dose US
Concentration
Goût
Les moins
La dose FR
8.6

Avant le test, description du No xplode 3.0 :

Depuis 2012, ce produit a pas mal évolué, mais il reste l’un des leaders, et en tout cas la référence dans le monde des boosters.Et comme vous le savez, ce type de produit n’est pas à utiliser lors de toutes vos séances, mais simplement de temps en temps, sinon votre corps va vite s’habituer et vous ressentirez de moins en moins les effets stimulants de ce complément alimentaire.

Composition :

Pour la composition, c’est un peu compliqué, car tout dépend de la version du No Xplode que vous avez à disposition. En effet, la version US recommande de prendre une dose, puis de monter à deux doses quand on a l’habitude de ce produit, ce qui nous amène à 300 mg de caféine. Or, en France, les compléments alimentaires en poudre ne peuvent pas dépasser une dose de 200 mg de caféine. Il faut donc diviser par 1,5 le dosage recommandé par les Américains. Pour le test, nous allons tester avec le dosage français puis avec le US, mais pour la composition, on va regarder principalement le dosage français, de manière à mieux comparer avec les autres concurrents sur ce marché.

.La composition est complexe, avec presque une trentaine d’ingrédients. C’est beaucoup, mais point positif, le dosage de chaque ingrédient est correctement listé sur l’étiquette. Pas d’ingrédient masqué, ou de dosage insuffisant camouflé au sein d’une association d’ingrédients. Au vu du nombre d’ingrédients, on ne va pas tous les regarder, mais seulement les principaux.

  • Et pour commencer, on retrouve 2 g d’arginine. Cet acide aminé est très souvent utilisé pour augmenter la congestion. Avec le dosage français, cette dose est un peu légère, alors qu’avec le dosage US elle serait vraiment excellente.

  • 1,1 g de créatine monohydrate : très souvent utilisé dans les boosters de pré-training, mais je la préfère à la fin de la séance de musculation, dans le shaker de protéines.

  • 866 mg Beta alanine : là encore, un acide aminés très intéressant, car il permet de réduire la sensation de brûlure pendant les séries longues, et donc d’augmenter l’endurance au cours de votre séance d’entraînement. Ce dosage peut être suffisant pour ceux qui n’ont pas l’habitude de cet ingrédient. À noter que quand on n’a pas l’habitude de cet acide aminé, sa prise peut provoquer des picotements au niveau du front ou des oreilles sans conséquence pour la santé.

  • 0,5 g de bétaïne : cet ingrédient, assez rare dans un booster, permet de lutter contre le catabolisme musculaire. Généralement, on le retrouve plutôt en post training.

  • 0,5g d’inositol et 133 mg de choline : ces deux ingrédients agissent en synergie entre eux, mais aussi avec la caféine, pour faciliter l’utilisation des graisses comme énergie, et réduire le catabolisme musculaire au cours de la séance d’entraînement. Au final, plus énergie et moins catabolisme.

  • Ensuite, 300 mg de tyrosine : j’aime beaucoup la présence de cet acide aminé dans les boosters, car il permet d’augmenter la concentration pendant l’entraînement, d’éviter les coups de pompe, mais aussi de faciliter la récupération nerveuse à la fin de la séance, donc de réduire l’effet « descente » qu’on peut retrouver dans certains stimulants. Mais là encore, le dosage français me paraît un peu léger.

  • Et enfin, nos 100 mg de caféine, car ce sont eux qui conditionnent le dosage en France. 100 mg n’est pas suffisant pour sentir un violent coup de fouet, mais par contre, c’est normalement suffisant pour ressentir une amélioration de la concentration tout au long du training.

  • Ensuite, on retrouve une association de vitamines et de minéraux, des extraits végétaux (extrait de raisin, de poivre, etc), et des acides aminés (lysine, taurine, glycine, …).

  • Au global, on note que malheureusement, de part la législation française, en tout cas si on respecte le dosage conseillé, on se retrouve avec un complément alimentaire doté de nombreux ingrédients, mais dont une bonne partie ne sont pas assez dosés. Heureusement, le nombre global d’ingrédient vient en partie compenser ce déficit. Avec le dosage US par contre, aucun souci, on est vraiment sur un produit très bien dosé.

2 points  sur 3

 

Qualité, normes de fabrication et matières premières :

BSN est une marque US crée en 2001, qui appartient au même groupe qu’ Optimum Nutrition. Pour tous les détails sur la qualité BSN, voir notre article sur les marques BSN et Optimum Nutrition.

Pour résumer :


En usine : HACCP, BRC note A, donc c’est niquel.

Sur les produits : tests de micro-biologie, stabilité et conformité à l’étiquettes faits.


Sur ce produit test anti-dopage réalisé.

5 pointssur 5

 

Goût et mélange :

Pour le dosage FR : 3/4 de dosette, dans 175 ml d’eau, parfum pomme verte.

Le mélange se passe très bien, sans mousse ni grumeau. Le goût est assez agréable, bien présent, sucré comme il faut, avec quand même un léger arrière goût chimique, mais qui ne gâche pas le produit. De nombreux boosters ont cet arrière goût plus prononcé, donc pour un booster c’est vraiment pas mal.

3 points sur 3

 

Les effets ressentis :

Test avec 3/4 de dosette, dose FR :

  • Concentration améliorée pour toute la séance, meilleur focus. On sent aussi une légère amélioration de l’énergie et de la récupération entre les séries. Test avec 2 dosettes, donc dose US maximale :

  • Energie énorme, augmentation force, endurance et concentration !

  • Mais nervosité, et un peu de fébrilité. Et en fin de training : vraiment une grosse fatigue, on sent qu’on a fait un training énorme !

2 points  sur 3

 

Bilan et avis sur le No xplode 3.0 :

De part ses effets stimulants, on évitera de le prendre le soir, car il risque ensuite de vous empêcher de dormir. Donc on privilégiera plutôt l’utilisation le matin, le midi, ou dans l’après-midi.Utilisez-le sur un training où vous êtes en forme mais que vous voulez encore plus de patate. Évitez de l’utiliser sur une séance d’entraînement où vous êtes déjà trop fatigués, car sinon vous ajouterez une fatigue supplémentaire, ce qui risque de nuire à votre récupération, votre croissance musculaire et augmentera le risque de blessure.

DISTRIBUTEUR

PRIX

Fitness Boutique

37,20 €

Bilan du produit
Composition6.7
Qualité matières premières10
Goût et mélange10
Effets ressentis6.7
Les plus
La dose US
Concentration
Goût
Les moins
La dose FR
8.6
Sur 10