Precurseurs NO – Boosters

Les précurseurs de NO / booster sont des produits utilisés pour donner un coup de fouet avant une séance et la rendre plus productive. 

RÉSUMÉ DU COMPLÉMENT

Pour quoi ? Stimulant
Pour qui ? Intermédiaires et Avancés
À quel prix ? €€ (modéré)
2

Définition des Precurseurs NO – Boosters :

L’oxyde nitrique (NO) est un gaz permettant la communication entre certains cellules de l’organisme, c’est ce que l’on appelle un médiateur. La durée de vie du NO est de quelques secondes ce qui fait que le corps doit en synthétiser en permanence. Le NO est produit par certaines enzymes du corps, par la conversion d’un acide aminé : l’arginine. L’acide aminé L-Arginine est d’abord converti en L-Citruline, qui ensuite produit de l’oxyde nitrique.

Attention, il faut bien différencier les différents produits suivants :
– NO : nitric oxide => oxyde nitrique (aussi appelé monoxyde d’azote ou oxyde azotique ) ;
– N2O : nitrous oxide => protoxyde d’azote ;
– NO2 : nitrogen dioxide => dioxyde d’azote.

Les effets de cette molécule sont nombreux et variés, le principal objectif de leur consommation est d’améliorer la congestion, cet augmentation de l’afflux sanguin permettant un apport supérieur en nutriments. L’oxyde nitrique favoriserait également la récupération et la croissance musculaire.

A quoi servent les Precurseurs NO – Boosters ?

Le rôle principal du NO est la gestion de la circulation sanguine : une augmentation du NO dans le corps produit une augmentation de la circulation sanguine. Les vaisseaux sanguins se dilatent, comme lorsque le muscle est congestionné, ce qui permet une bien meilleure circulation de tous les éléments essentiels vers les muscles :
– nutriments ( glucides, protéines, acides aminés …) ;
– apport d’oxygène plus important et meilleure évacuation du dioxyde de carbone ;
– élimination plus rapide de l’acide lactique ;

Grâce à ça, les muscles peuvent soutenir des entraînements de musculation plus prolongés, car ils disposent de bien plus d’énergie et sont moins limités par la sensation de brûlure. Il est alors possible de faire des séries plus longues, tout en gardant le même poids de travail.

La récupération est elle aussi améliorée : le muscle a été moins « vidé » pendant l’entraînement car la dilatation des vaisseaux sanguins a permis un apport plus important de nutriments.

Au final, la croissance musculaire est plus rapide : entraînement plus intense, récupération facilitée et apport massif de nutriments à disposition des muscles permettent d’accélérer la prise de masse musculaire. Le catabolisme est réduit (destruction des muscles en fin de séance) et l’anabolisme est augmenté (hypertrophie des muscles).

Les effets positifs de l’oxyde nitrique sur la santé

Le NO peut être intéressant dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Son rôle pour la dilatation des vaisseaux sanguins est protecteur. Il limite le risque dû au resserrement des vaisseaux et des artères. Un resserrement de ce type (à cause du cholestérol ou de caillot), peut être fatal si une artère se bouche complètement (ou un vaisseau sanguin au niveau du cerveau).

Une autre action de l’oxyde nitrique se situe au niveau du pénis. Toujours avec cette dilatation des vaisseaux, le NO permet de dilater les corps spongieux comme le pénis, tout en augmentant le flot de sang qui peut parvenir jusqu’à lui. Les érections s’en trouvent facilitées.

En plus de ces effets, le rôle anti-inflammatoire des précurseurs de NO est très intéressant pour tous les sportifs. La disparition des inflammations et la guérison des blessures seront accélérées par la prise de précurseurs de NO.

Etat de la recherche scientifique :

Les booster de NO sont des produits assez récents mais assez étudiés, les effets constatés au niveau des muscles sont très contradictoires, parfois ils augmentent le catabolisme et vont même tuer des cellules et d’autres fois ils vont les réparer plus rapidement et améliorer leur croissance. Il est donc difficile de statuer sur leur efficacité réelle à ce jour.

Voir Pre-workout Vegan AM Nutrition

Usage des Precurseurs NO – Boosters :

Qui peut utiliser les Precurseurs NO – Boosters ?
Ce produit s’adresse à tous les types de pratiquant, qu’ils soient avancés ou débutants, en permettant de produire un meilleur effort durant la séance et de d’augmenter les sensations grâce à une meilleure congestion. Mais pour un débutant, il faudra d’abord s’assurer d’avoir une bonne nutrition péri-training.

Comment utiliser les Precurseurs NO – Boosters ?
Il est parfois conseillé de prendre des précurseurs de NO tous les jours pour avoir une congestion plus importante, mais c’est vraiment peu utile.
Pour les formules complètes avec stimulant (NO + caféine par exemple) il est conseillé d’en prendre 20 minutes avant votre séance, en prenant les dosages indiqués sur le produit. Attention cependant, les effets de ces boosters s’estompent avec le temps, ainsi au bout de quelques utilisations les effets s’en feront moins ressentir, il faudra donc faire une pause avant d’en reprendre. La meilleure solution étant tout simplement de ne pas en prendre à chaque séance d’entraînement.

Dangers des Precurseurs NO – Boosters :
Il y a quelques effets indésirables à l’utilisation de précurseurs de NO à trop haute dose :
– faiblesse physique et musculaire ;
– nausées ou diarrhée ;
– fatigue générale, épuisement ;
– maux de tête ;

Si vous ressentez certains de ces effets, c’est que votre dose d’arginine est trop importante. Réduisez la dose pour supprimer ces effets secondaires. Dans l’idéal, le mieux est de commencer la supplémentation avec un dosage assez faible pour ensuite l’augmenter de façon progressive.

 

Note et intérêt des Precurseurs NO – Boosters par FitReview:

La note attribuée à ce type de produit basée sur un ratio intérêt/coût/état de la recherche est : 2 / 5.
Ces compléments sont pratiques pour améliorer la congestion à l’entraînement et globalement passer une bonne séance, même si les gains musculaires ne sont pas forcement présents. Ils permettront de se surpasser pendant la séance et d’avoir de bonnes sensations.

L’avis du coach / nutritionniste :

Voici l’avis de Julien Venesson, consultant spécialisé en nutrition et auteur du livre « Nutrition de la Force»

« Tout dépend de l’objectif. Pour le plaisir à la salle de sport ou pour s’amuser : foncez. Pour la croissance musculaire en revanche, il faut réviser la copie et mettre son argent ailleurs. Seule l’arginine alpha-kétoglutarate (AAKG) prise quotidiennement a montré un bénéfice pour le muscle, mais très modestes. Ma note : 1,5/5. »

Les derniers tests de Boosters