Découvrez les bénéfices et l’efficacité des peptides IPH AVN à travers une expérimentation scientifique (conditions d’expérimentation, résultats et conclusions).

Parmi les maladies les plus dangereuses qui menacent l’humanité, la maladie cardiovasculaire occupe une place particulière. D’après les données statistiques de l’Organisation mondiale de la santé, une personne sur trois décède à cause de l’infarctus du myocarde. Par ailleurs, les spécialistes ont ajouté l’athérosclérose et la maladie ischémique sur la liste des causes de décès.

La moyenne d’âge pour avoir les premiers signes de la maladie cardiovasculaire diminue d’année en année. Les chercheurs aujourd’hui sont en quête de nouveaux remèdes encore plus actifs à titre de prévention. Un des axes de recherche est lié à l’élaboration des produits peptidiques inoffensifs capables d’optimiser la fonction du système cardio-vasculaire et conçus pour des personnes actives jeunes et d’âge moyen.

 

Conditions de l’expérimentation avec IPH AVN

Dans le cadre du projet de recherche d’Ideal Pharma Peptide GMBH, qui produit le complexe BCAA, les chercheurs étudient les propriétés des peptides courts et les façons d’agir sur le corps. La société est célèbre pour l’utilisation de solutions innovantes dans la production de compléments alimentaires pour les sportifs, et présente régulièrement de nouveaux produits lors d’expositions thématiques et lors de conférences.

Au cœur du nouveau produit d’Ideal Pharma Peptide, il a été décidé d’utiliser le peptide IPH AVN. Afin d’évaluer les propriétés angioprotectrices du peptide, les chercheurs ont étudié son effet sur les cellules endothéliales qui tapissent les parois internes du système sanguin du rat. Objectifs de l’expérimentation :

– Déterminer l’effet du produit sur l’expression du marqueur d’apoptose p53 et du marqueur de prolifération Ki67 dans les cellules endothéliales anciennes et nouvelles.

– Évaluer l’effet de l’IPH-AVN sur l’expression du VEGF (marqueur de l’angiogenèse) et des composés protéiques intercellulaires Cx43 dans les cultures étudiées d’endothéliocytes.

Des cultures de cellules primaires reconstituées à partir des cellules vasculaires des rats ont été utilisées en tant qu’objet de l’étude. Les cellules ont été récoltées à partir du tissu aortique broyé du rat, puis ont été placées dans une solution de collagénase et plantées sur du plastique de culture avec un milieu de croissance DMEM / F12.

Le peptide IPH AVN sous forme de poudre lyophilisée a été mélangé avec le milieu nutritif dans la proportion de 20 ng/ml, dans lequel les cellules ont été cultivées. Après le troisième inoculation, les « jeunes » cellules ont été dispersées sur une plaque séparée, et les « vieilles » cellules sont respectivement celles obtenues après le 14e inoculation.

 

Résultats obtenus

Comme l’a montré la microscopie par immunofluorescence, la zone d’expression naturelle du Ki67 dans les cultures « jeunes » est de 90 % plus grande que dans les « vieilles » cultures. Après l’ajout de l’IPH AVN, le niveau d’expression a augmenté dans les cultures « jeunes » et « vieilles » respectivement de 70 % et de 100 %.

Dans la partie suivante de l’expérience, réalisée par microscopie confocale, la même expression de VEGH a été détectée dans les deux cultures. La réaction au peptide s’est également révélée de la même façon : les cellules « jeunes » ont montré une croissance de 70 % et le taux de 60 % a été observé dans les « vieilles » cellules.

 

Les résultats des expériences alternatives

La deuxième expérience avec le complexe peptidique BCAA IPH AVN a pour but de vérifier les changements dans l’irrigation sanguine régionale des muscles fonctionnels. Comme on le sait, sous des charges intensives, le volume de sang pénétrant dans le tissu musculaire peut augmenter de 10 à 30 fois. L’efficacité et l’endurance de l’athlète dépendent de l’efficacité du système vasculaire.

Trois catégories de bénévoles ont été sélectionnées pour l’expérience :

– un groupe témoin composé de personnes qui ne pratiquent pas régulièrement de sport ;

– un groupe de personnes qui vont régulièrement à la salle de sport et qui sont en bonne condition physique ;

– des skieurs professionnels.

Pendant 30 jours, les participants de l’expérience prenaient les compléments alimentaires de sport strictement dosés. Pour la pureté de l’étude, un sous-groupe a été désigné, qui prenait un complexe BCAA sans peptide.

L’irrigation sanguine régionale a été vérifiée par la méthode de rhéovasographie sur la cuisse gauche et droite : la première fois au stade initial de l’expérience, la deuxième fois, 30 jours après. Par la suite, les données obtenues ont été traitées statistiquement et les résultats suivants ont été établis :

1. Initialement, l’hémodynamique chez les personnes qui pratiquaient du sport régulièrement était meilleure que celle du groupe témoin.

2. À la fin de l’expérience, une augmentation significative du tonus vasculaire a été observé parmi toutes les catégories de bénévoles.

3. Chez les personnes prenant BCAA IPH AVN, le retour veineux obtenu, via la réduction du besoin du muscle cardiaque en oxygène, s’est amélioré, ce qui permet d’optimiser la circulation sanguine pendant les exercices physiques.

Une autre expérience, impliquant cette fois des souris expérimentales, a été menée pour tester le changement d’endurance et la capacité à restaurer le muscle sous l’effet du peptide court IPH AVN.

Voici les conclusions basées sur les données collectées :

1. Au cours de l’expérience, les souris prenant des compléments avec du BCAA IPH AVN, ont démontré une croissance de la masse musculaire de 41 %.

2. Pour les animaux nourris aux compléments alimentaires avec le peptide, la restauration de la force musculaire a été accélérée de 46 % par rapport aux souris prenant le complexe BCAA sans peptide.

 

Conclusions

Pendant le vieillissement des cellules endothéliales, l’expression naturelle du Ki67 diminue, ainsi que la concentration du facteur de développement de la couche endothéliale et ainsi que le marqueur Cx43. Cela mène à un affaiblissement de l’angiogenèse et à une réduction du nombre de contacts intercellulaires. Cela contribue au développement de l’athérosclérose et d’autres pathologies. Le peptide IPH AVN réduit l’influence des facteurs négatifs, ce qui permet de recommander des produits à base de ce peptide à des personnes jeunes et d’âge moyen, à titre de prévention contre les maladies cardiovasculaires.

Pour plus d’informations sur Ideal Pharma Peptide GmbH : http://ideal-pharma.de