Maltodextrine

La maltodextrine est un sucre rapide permettant d’aider à soutenir l’effort et à recharger les réserves énergétiques.

RÉSUMÉ DU COMPLÉMENT

Pour quoi ? Glucides
Pour qui ? Tout le monde
À quel prix ? €€ (faible)
5

Définition de la Maltodextrine :

La maltodextrine est un sucre obtenue par l’hydrolyse (la décomposition) de l’amidon (blé, maïs) ou d’une fécule (pomme de terre). La maltodextrine est un sucre complexe (oligosaccharide) mais néanmoins rapide, car contrairement à ce que l’on pourrait penser elle reste un sucre rapide (index glycémique elevé). La maltodextrine est très utilisée dans l’industrie pour modifier la texture d’un produit, notamment dans les sauces tel que le ketchup, son pouvoir sucrant (au niveau du goût) étant faible.

Toutes les maltodextrines ont un DE (dextrose équivalent) limité à 20. Le dextrose équivalent permet de représenter le degré d’hydrolyse du produit, ainsi un DE de 100 correspond à une hydrolyse totale de l’amidon. Plus ce DE est poussé plus le produit contient de sucres simples.

Ainsi la maltodextrine va rapidement élever la glycémie, permettant un apport de glucides durant l’effort. Grâce à cet apport on va réduire l’utilisation des glucides stockées dans les muscles, le glycogène, et on va également permettre de relancer la construction musculaire plus vite, en réduisant le temps de reconstitution des stocks énergétiques.

Enfin la consommation de sucres rapides durant l’entraînement réduit le pic de cortisol (hormone catabolisante) qui apparaît durant la séance, permettant de meilleurs gains musculaires. De plus, pas de crainte à avoir au niveau du pic d’insuline : celui-ci ne peut pas se produire pendant le training.

Voir Maltodextrine AM Nutrition

A quoi sert la Maltodextrine ?

Les sucres rapides comme la maltodextrine ont été particulièrement étudiés dans un aspect de performance, mais principalement pour l’endurance. Dans le domaine de la musculation les études sont moins nombreuses et plus récentes. Elles montrent que les réserves énergétiques sont moins mises à contribution dans les efforts courts et intenses, l’ingestion de sucres n’a donc pas d’effet sur l’intensité de la séance et n’améliore pas la performance, bien qu’elle améliore la vitesse de récupération, les réserves énergétiques étant encore moins mises à contribution.

Cependant, il s’avère que dans plusieurs études l’ingestion de sucres pendant l’entraînement a induit une meilleure prise de masse musculaire. En effet durant l’entraînement le cortisol, l’hormone du stress, monte en flèche, mais l’ingestion de glucides pendant l’entraînement réduit sensiblement cette hausse. Il s’avère que le cortisol est l’antagoniste de la testostérone : en réduire la hausse pendant l’entrainement permet d’améliorer le statut hormonal du corps après l’entrainement et de favoriser ainsi l’efficacité de la testostérone produite par le corps.

Les sucres rapides bien que ne permettant pas de mieux s’entrainer permettent :
– de réduire l’utilisation du glycogène durant une séance de musculation, et donc de récupérer plus vite entre deux entrainements ;
– améliorer la prise de muscle.

Il faut également noter que tous les sucres ne se valent pas, en effet le fructose (sucre des fruits) est d’abord traité par le foie, et met du temps à arriver dans le sang, il n’est donc pas propice à l’utilisation durant l’entrainement. Les jus de fruits et le sucre de table (qui contient pour moitié du fructose) ne sont donc pas de bon remplaçants, par contre vous pouvez utiliser d’autres glucides du même type tels que le vitargo, le waxy maize ou encore le dextrose. Cependant, le waxy maize et le vitargo sont plus chers, et le dextrose est parfois moins bien supporté.

Acheter Maltodextrine AM Nutrition

Etat de la recherche scientifique :

La maltodextrine est un complément alimentaire très connu et utilisé dans de très nombreuses études scientifiques, elle est très utilisée dans les milieux d’endurance tout comme en musculation, et permet un meilleur soutien de la performance d’endurance et elle améliore les gains musculaires grâce à son action sur le cortisol et sur la récupération.

Usage de la Maltodextrine :

Qui peut utiliser la Maltodextrine ?
Ce produit est adapté à tous les pratiquants, il est facile à digérer et il est pratique pour les personnes désirant s’essayer à la consommation de sucres durant l’effort car il est très bien supporté par l’organisme. Il est efficace pour les débutants comme pour les pratiquants avancés.

Comment utiliser la Maltodextrine ?
Il est conseillé de consommer entre 0,5 et 1g de maltodextrine par kilos de poids corporel, réparti avant et pendant l’effort, à boire tout au long de la séance pour fournir de l’énergie. Donc, 35g à 70g pour un sportif de 70kg, à mélanger avec de l’eau (la quantité d’eau importe peu, prenez simplement votre dose d’eau habituelle). Vous pouvez la mélanger avec vos BCAA si vous en prenez.

La maltodextrine se dilue très bien et ne fait pas de grumeaux, vous pouvez préparer votre boisson plusieurs heures à l’avance en la secouant de nouveau avant consommation. Dernier avantage : elle n’a pas de goût sucré et ne laisse pas la bouche pâteuse comme certains glucides.

En plus, en prise de masse, elle permet d’ajouter facilement des calories à sa diète.

 

Note et intérêt de la Maltodextrine par FitReview:

La note attribuée à ce type de produit basée sur un ratio intérêt/coût/état de la recherche est : 5 / 5.
Produit utilisable par tous, permettant de s’habituer à l’utilisation des sucres durant l’effort à moindre coût. Elle a plusieurs intérêt que ce soit pour accroître l’énergie, la prise de muscle ou simplement le total calorique. La maltodextrine est également simple à trouver à bas prix sur internet, et sans goût !

L’avis du coach / nutritionniste :

Voici l’avis de Julien Venesson, consultant spécialisé en nutrition et auteur du livre « Nutrition de la Force»

« Peu chère, très efficace, voilà ce qui résume la maltodextrine. Bien utilisée pendant l’entraînement, elle accélèrera vos résultats à long terme. Ma note : 4,5/5. »