Que l’on veuille se maintenir en forme, améliorer sa santé ou ses performances, nous sommes toujours tenté par faire du cardio. C’est un dilemme qui existe depuis des années ! Sommes nous obligés d’en faire ? Pour quel objectif ? Et par quel type de cardio devons nous passer pour obtenir des bénéfices intéressants ? On vous explique !

Article sponsorisé.

Quel est votre objectif ? :

Il faut fixer en premier lieu à vos objectifs. Avez vous besoin de vous remettre en forme, améliorer votre système cardio vasculaire, recherchez-vous la performance ?

Car en fonction de cela vous allez pouvoir choisir entre du cardio classique à basse intensité ou du cardio en fractionné plus intensif. Ils auront chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Vous aurez le choix de mélanger les deux pour profiter également des bénéfices que chacun peut apporter.

En musculation, le terme “cardio” est plutôt associé à un effort à petite ou intensité modérée, qui dure assez longtemps, sur un tapis de course ou sur un vélo par exemple. On l’utilise principalement dans une optique de perdre du poids.

Faire du cardio en sèche par exemple a l’intérêt d’augmenter les dépenses énergétiques et peut vous permettre de ne pas forcément être trop restrictif sur votre alimentation.

Si vous souhaitez faire du cardio dans un but de performance il faudra qu’il soit en raccord avec le sport que vous pratiquez. Si vous avez besoin de développer votre endurance, optez pour un type de cardio à faible intensité. Et si vous avez besoin de travailler votre explosivité et vos fibres rapides optez pour un travail intensif !

La glutamine peut vous aider à récupérer des efforts intensifs en réduisant la fatigue et en reconstruisant vos réserves énergétiques ! De plus, elle aura un impact positif sur votre système digestif.

Le type de cardio

Il existe différents types de cardio. Les plus connus sont le HIIT (High Intensity Interval Training) et le cardio à basse intensité.

Le HIIT permettrait de brûler plus de calories après l’effort et augmenterait notre métabolisme de base, ce qui serait un avantage plutôt intéressant ! Le cardio à faible intensité aurait lui l’avantage d’utiliser préférentiellement les acides gras comme source d’énergie.

Le choix du type de cardio vous appartient donc et correspondra aussi à votre niveau. Vous pouvez très bien faire les 2 pour varier le type d’entrainement et mixer les avantages !

Si vous vous entraînez déjà en moyenne 4 fois par semaine en musculation, avec pas mal de contraintes, le cardio à basse intensité sera mieux indiqué, de surcroit si vous êtes en période de régime !

A l’inverse, si vous vous entrainez seulement 2 fois par semaine en musculation vous pouvez vous orientez vers le HIIT sans que cela ne pose problème en terme de fatigue !

Pour ce qui est du choix de l’appareil pour réaliser votre cardio, ce sera surtout selon vos goûts, running, vélo, corde à sauter … Si vous n’aimez pas un type de cardio en particulier, inutile de se forcer, vous ne le tiendrez pas sur le long terme !

L’idéal sera de placer le cardio sur un jour de repos en musculation, pour bien gérer son énergie et sa récupération. Il peut également être placé après une séance de musculation, auquel cas il pourra puiser facilement dans les acides gras, mais attention à la durée car il pourra également puiser dans les acides aminés, ce n’est pas bon pour notre masse musculaire !

Enfin, vous pouvez le placer à jeun le matin, ce qui aura un peu les mêmes avantages et inconvénients que de le placer après votre séance.

Afin de maintenir une bonne souplesse articulaire et renforcer vos tissus conjonctifs la solution peut être de prendre de l’artrosamine ! On n’y pense pas assez, mais les articulation aussi ont besoin de récupération après le sport !

La récupération

Si vous faites beaucoup de cardio ou qu’il est ajouté en plus de vos séances de musculation, il peut aussi perturber votre récupération. Le système nerveux et les muscles étant déjà usés par la musculation, un cardio long ou intense pourra vite devenir épuisant à moyen terme.

La récupération est primordiale en musculation pour pouvoir progresser, le cardio mal géré pourrait alors vous faire stagner ou pire régresser ! Par contre s’il est pratiqué en fin de séance jambes par exemple, et à basse intensité, il peut être bénéfique et améliorer la vitesse de votre récupération.

Dans l’idéal essayez de ne jamais faire de cardio avant une séance de musculation car cela peut vous empêcher de réaliser une séance productive par la suite.

Pour améliorer votre récupération vous pouvez très bien prendre des Ultra Oméga 3/6/9 ou du ZMA Complex !

Conclusion :

Le cardio n’est absolument pas obligatoire pour atteindre vos objectifs et perdre du poids mais il pourra vous aider à améliorer votre système cardio vasculaire, parfois vos performances et vous aider à perdre des kilos difficiles à éliminer sans devoir vous frustrer sur le plan de l’alimentation.

C’est un allié pour votre santé à long terme et vous devriez inclure au moins quelques séances hebdomadaires pour profiter de ses bénéfices !