Colostrum

Un complément protéiné très spécifique et censé augmenter de façon naturelle les taux d’hormones permettant une meilleur prise de muscle. 

RÉSUMÉ DU COMPLÉMENT

Pour quoi ? Anabolisme
Pour qui ? Intermédiaires et Avancés
À quel prix ? €€ (élevé)
0

Définition du Colostrum :

Le colostrum est le lait produit pendant les 3 à 4 jours suivant l’accouchement chez les mammifères, il est particulièrement riche en IGF-1 (insulin growth factor-1), une hormone anabolisante permettant de prendre plus de muscle. Il est également enrichie en facteurs immunitaires. Les doses d’IGF-1 sont largement supérieures à celles contenues dans d’autres protéines comme la whey. En théorie, la consommation de colostrum permettrait d’augmenter les niveaux d’IGF-1 du corps sans effet secondaire.

Le colostrum le plus utilisé est celui de vache. Pour le produire, le principe est le même que pour la whey : il faut filtrer et déshydrater le colostrum pour en réduire la teneur en lipides et glucides. Le colostrum étant naturellement très riche en protéines et pauvres en glucides la concentration en protéines du produit final est importante.

Le colostrum est naturellement riche en vitamines, lipides et anticorps. Mais comme il ne peut être récupéré que sur une petite période son coût est plus important. En effet le colostrum n’est produit par la femelle que durant quelques jours après sa mise à bas, et est ensuite remplacé par du lait « normal ».

A quoi sert le Colostrum ?

Améliorer la prise de muscle en prise de masse et réduire la fonte musculaire en sèche grâce à une augmentation de l’IGF-1, une hormone essentielle à la prise de muscle, car fortement anabolisante.

Etat de la recherche scientifique :

Plusieurs études ont été menées pour estimer l’efficacité du colostrum comparé aux autres protéines, et notamment sa capacité à augmenter les taux d’hormones anabolisantes.

Il s’avère que les résultats sont très controversés, certaines études montrent une augmentation des taux d’IGF-1, tandis que d’autres ne voient aucune différence entre des consommateurs de colostrum et des consommateurs de whey.

Il est cependant certain que l’IGF-1 contenue dans le colostrum n’arrive pas dans le sang, il est digéré entièrement. C’est le même principe qui explique pourquoi le dopage à de nombreuses hormones se fait par injection : la prise orale est inefficace car le corps digère l’hormone en question, et celle ci n’atteint pas le sang.

La plupart des études démontrent également l’inefficacité du colostrum pour la prise de muscle comparé à de la whey, ce qui semble confirmer le fait que la prise du produit n’augmente pas les niveaux d’IGF-1, en effet si le colostrum permettait d’augmenter la production d’IGF-1 cela devrait se traduire par une prise de muscle supérieure.

Usage du Colostrum :

Qui peut utiliser le Colostrum ?

Ce produit s’adresse aux pratiquants intermédiaires et avancés car il s’agit d’un produit rare et cher, il est donc peu utile aux débutants. Il est peu calorique et est donc utilisable en prise de masse comme en sèche.

Ce produit est donc très controversé, mais il semblerait qu’il soit globalement inefficace (ou en tout cas qu’il n’apporte pas d’efficacité supplémentaire), son coût étant important ce n’est donc pas un produit recommandé, la consommation de whey est tout aussi anabolique et se fait à bien meilleur coût.

Comment utiliser le Colostrum ?
Il est conseillé de consommer le colostrum autour de l’entraînement et particulièrement après, pour booster les hormones anaboliques. Une dose de 20 à 30g après l’entraînement semble être un dosage efficace. Il est également possible d’en consommer en collation pour augmenter son apport protéique et le matin au réveil pour apporter des protéines au corps. On voit donc l’utiliser comme une simple whey protéines.

Note et intérêt du Colostrum par FitReview:

La note attribuée à ce type de produit basée sur un ratio intérêt/coût/état de la recherche est : 0,5 / 5.
La faible durée pendant laquelle on peut extraire le colostrum en fait un produit très rare et donc très cher, et la recherche à montré son inefficacité comparé aux autres protéines. Il s’agit donc d’un produit identique aux autres protéines mais beaucoup plus cher, il vaut donc mieux consommer des produits comme la whey ou la caséine.

L’avis du coach / nutritionniste :

Voici l’avis de Julien Venesson, consultant spécialisé en nutrition et auteur du livre « Nutrition de la Force»

« Riche en peptides mais aussi riche en antibiotiques et substances douteuses. Sans efficacité significative, un produit à laisser au placard.. Ma note : 0,5/5. »