Carnosine

La carnosine est un supplément naturel, produit à partir de deux acides aminés. Elle permet d’augmenter la force et l’endurance, mais aussi de réduire la destruction des protéines (effet anti-catabolique), tout en étant un anti-oxydant puissant.

RÉSUMÉ DU COMPLÉMENT

Pour quoi ? Anabolisme
Pour qui ? Intermédiaire et avancé
À quel prix ? €€€ (élevé)
2

Définition de la Carnosine :

La carnosine est un dipeptide connu depuis plus d’un siècle. On parle de dipeptide car elle est composée de deux acides aminés :
– Béta-alanine;
– L-histidine.

Elle se forme sous l’action de la carnosine synthétase qui réalise un pont, une liaison, entre ces deux acides aminés alanine et histidine. Sa concentration dans les tissus résulte de l’équilibre entre sa synthèse par la carnosine synthétase et son inactivation par la carnisinase. Ces deux éléments sont des enzymes aux actions opposées :
– Carnosine synthétase : produit la carnosine à partir des deux acides aminés;
– Carnosinase : enzyme qui casse la liaison entre les deux acides aminés et détruit la carnosine.

La carnosine est donc une molécule naturelle, largement présente dans le muscle squelettique et dans le cerveau. On la trouve abondamment dans la viande rouge, la volaille et les fruits de mer. La grande valeur de la supplémentation en carnosine a été reconnue depuis la fin des années 90, mais ce supplément n’arrive sur le marché que depuis l’année 2005. Il y a habituellement un grand délai entre la découverte d’un supplément naturel efficace dans les cliniques, et entre le moment où le grand public commence à pouvoir en disposer.

Depuis, ce complément alimentaire devient désuet, dépassé.

A quoi sert la Carnosine ?

Pour la musculation :
La carnosine semble promouvoir la force musculaire en tamponnant les déchets métaboliques produits pendant l’effort physique, permettant ainsi aux muscles de se contracter plus puissamment et plus longtemps. Lors d’efforts répétés, les déchets produits par le corps (l’acide lactique par exemple) saturent les muscles, et rendent la contraction musculaire difficile et douloureuse. La carnosine agit justement à ce niveau, en retardant cette saturation par les déchets, ce qui permet de faire reculer la fatigue et donc de prolonger la contraction.

La carnosine est donc un bon additif pour le shake de pré-entraînement, d’autant plus que l’on n’en trouve pas de grandes quantités dans les sources protidiques. Elle peut aider à augmenter la force et la résistance musculaire. Augmenter le taux de carnonise permet de faire reculer la fatigue et de diminuer l’acide lactique. Ce supplément permet donc à la fois de réaliser un meilleur maxi (plus de force) et d’augmenter le nombre de reps pour une charge donnée, et pourrait bien être le prochain supplément le plus prisé par les pratiquants de musculation. À l’origine, la carnosine avait acquis sa réputation grâce à ses propriétés anti-oxydantes, se traduisant par de nombreux bienfaits pour la santé et la protection des muscles contre les effets néfastes des radicaux libres.

Aujourd’hui, la carnosine est également reconnue comme supplément puissant pour le bodybuilding, car elle renforce à la fois la force et l’endurance musculaire, en tamponnant l’acide lactique qui s’accumule dans les muscles au cours de l’effort. De ce fait, elle permet de retarder l’apparition de la fatigue.

Carnosine et préservation des protéines :
La dégradation des protéines se fait selon deux processus :
– par l’oxydation (radicaux libres);
– par la glycation (réaction avec des molécules de sucre).

La carnosine empêche la glycation, ce qui prolonge la durée de vie des protéines. C’est une action anti-catabolique.

Carnosine anti-âge :
Les propriétés de la carnosine sur la prévention du vieillissement ont été récemment démontrées. La carnosine est présente naturellement dans certaines cellules. Il a été relevé des taux élevés de carnosine dans les cellules à longue durée de vie (telles que les neurones). La concentration de carnosine musculaire est corrélée positivement avec la longévité, ce qui en fait un bio-marqueur potentiel du vieillissement.

Le taux de carnosine est élevé dans les muscles se contractant activement et basse dans certains cas de maladies musculaires telle que la Maladie de Duchenne. Sa concentration musculaire diminue avec l’âge, ce qui est fortement en faveur d’une supplémentation en carnosine au cours du vieillissement, pour prévenir et réduire les effets du temps. Le tissu conjonctif d’un être humain comprend des fibres qui communiquent normalement en parallèle mais, en présence de glucose (sucre sanguin) et au fil des années, des points de liaison entre ces fibres s’ouvrent et se nouent entre eux, formant un réseau. Ce processus se traduit par une perte d’élasticité du tissu conjonctif conduisant à un durcissement des parois des vaisseaux sanguins, au raidissement des ligaments articulaires, à l’opacité du cristallin, à une perte d’élasticité de la peau, qui cause les rides,…

Etat de la recherche scientifique :

Avant et après l’effort, prenez un produit qui en contient au moins 1,5 gr. La recherche confirme que des muscles affichant un taux élevé de carnosine peuvent produire plus de force et qu’ils peuvent se contracter plus longtemps. Mais les études sur l’effet de la supplémentation sont plus rares. Il faut donc attendre que la recherche progresse sur ce supplément, pour être sûr de son efficacité.

Des études montrent que le taux de carnosine décroît de plus de 63% dans les muscles à l’âge de 70 ans, ce qui pourrait expliquer une partie de la fonte musculaire associée au vieillissement. La réduction de la présence de carnosine dans l’organisme, associée à un stress oxydatif croissant et à des habitudes alimentaires privilégiant les glucides, rendent souhaitable la supplémentation.

Usage de la Carnosine

Qui peut utiliser la carnosine ?
Ce produit est utile du pratiquant intermédiaire au pratiquant avancé.

Comment utiliser ce complément alimentaire ?
Bien que certaines études aient démontrées une activité significative de la carnosine à des dosages relativement faibles, de l’ordre de 150 mg par jour, d’autres études montrent une activité supérieure avec des dosages plus élevés, de l’ordre de 1000 à 1500 mg par jour, qui permettent de saturer l’enzyme carnosinase. Cette enzyme dégrade la carnosine, donc en la saturant, elle ne peut plus détruire cet acide aminé, qui se retrouve sous forme libre en plus grande quantité dans le corps.

La carnosine est fréquemment vendue en gélules, dosées à 500 mg de carnosine. L’association carnosine + créatine semble accentuer l’effet d’augmentation du volume musculaire (créatine) et de la force / endurance (carnosine + créatine).

Prenez-en 1,5 gr à répartir dans les 30 à 60 minutes qui précèdent l’entraînement de musculation et immédiatement après. Et idem pour les jours sans entraînement, 1,5gr de carnosine suffisent.

À noter que c’est un supplément naturel, non toxique et sans danger.

Note et intérêt de la Carnosine par FitReview:

La note attribuée à ce type de produit basé sur un ratio intérêt / coût / état de la recherche : 2 / 5

Un supplément prometteur, sans danger et naturel, mais qui est cher et pour lequel on manque de recul d’un point de vue scientifique en ce qui concerne efficacité de la supplémentation. Ce n’est pas une priorité.