BCAA

Les BCAA ( Brain Chained Amino Acid) sont du « carburant protidique », un allié anabolique et anti-catabolique du sportif lors des entrainements intenses. Ils seront directement utilisables par vos muscles lors de vos entrainements, vous fournissant énergie et congestion, tout en maximisant la réponse anabolique qui s’ensuit.

RÉSUMÉ DU COMPLÉMENT

Pour quoi ? Energie & anabolisme
Pour qui ? Tout le monde
À quel prix ? €€ (faible)
5

Définition des BCAA :

Les BCAA ( Branched-Chain Amino Acid ) sont une combinaison de 3 acides aminés essentiels :
– acide aminé L-Leucine ;
– acide aminé L-Isoleucine ;
– acide aminé L-Valine ;
Rappel : les acides aminés sont les constituants des protéines. Un acide aminé est dit essentiel si le corps ne peut pas le synthétiser, il doit donc être apporté par l’alimentation.
Ils sont dits essentiels car le corps ne sait pas les fabriquer et donc ils doivent être apportés par l’alimentation (ou les suppléments).

Les compléments de BCAA présentent généralement un ratio 2 : 1 : 1, ce qui signifie qu’il y a 2 fois plus de leucine que des autres acides aminés, par exemple :
– L-Leucine 300 mg ;
– L-Isoleucine 150 mg ;
– L-Valine 150 mg.
Il existe plusieurs autres types de BCAA comme les BCAA 4:1:1 ou 6:1:1 qui sont donc surdosés en leucine, ce qui est un peu mieux d’un point de vue anabolisme.

A quoi servent les BCAA ?

Les BCAA s’intègrent dans la diète de tout sportif indépendamment de son objectif.
Les BCAA sont anti-cataboliques et ils participent à la fourniture d’énergie lors des entraînements de musculation. Lors d’un effort musculaire, les stocks de glycogène présents dans le muscle sont utilisés pour fournir de l’énergie pour la contraction musculaire. Lorsque ces stocks sont épuisés, le corps puise dans les protéines musculaires pour récupérer de l’énergie. Et plus particulièrement ces 3 acides aminés. Ce processus entraîne un phénomène redouté par les pratiquants de musculation : le catabolisme.  C’est-à-dire que le muscle est  » détruit  » pendant la séance de musculation pour produire de l’énergie …. pour la séance de musculation !

Vous l’aurez deviné, les 3 acides aminés utilisés par le corps sont les acides aminés ramifiés composants les BCAA. Exemple : une séance intense à la salle augmente la demande en leucine de 240 %.

Donc si votre apport glucidique est trop faible, le corps va utiliser les BCAA. Si votre apport protéique est trop faible, les acides aminés utilisés ne seront pas les BCAA présents dans le sang, mais ceux présents dans le muscle, ce qui produira un effet catabolique.
Ils vont donc vous permettre de réduire la destruction de vos fibres musculaires pendant la séance de musculation, donc par la suite de favoriser la récupération, mais aussi d’intensifier vos entraînements en vous donnant plus d’énergie, plus d’endurance et une plus grande congestion. Au global, tout cela améliore l’anabolisme, donc la croissance musculaire.
Il faut cependant noter que leur besoin est augmenté en période de restriction calorique de part leur action anti-catabolique qui limite la fonte musculaire.
A moins de faire des entrainements très longs (2 heures), privilégiez des BCAA à fort dosage en leucine (acide aminé qui est le plus oxydé durant l’entrainement).

Voir les BCAA AM Nutrition

Etat de la recherche :

Les BCAA sont très utiles autour de l’entrainement. En effet, il s’agit des acides aminés qui sont utilisés au cours de l’exercice intense, la leucine en priorité. Un apport externe va donc préserver les stocks internes augmentant la résistance à l’entrainement tout en optimisant la récupération et l’anabolisme. Présents directement sous la forme d’acide aminé (état final de l’hydrolyse d’une protéine), il ne requiert aucun effort de digestion.
Aucun doute quand à l’utilité de ce produit !

Usage des BCAA ?

Qui peut utiliser des BCAA ?
Ce produit est utile pour tous les sportifs, du pratiquant débutant au pratiquant avancé, tout le monde peut tirer profit de ce complément alimentaire pour la musculation. Et les sports d’endurance fractionnés peuvent aussi s’en servir : tennis, foot, athlétisme,…

Comment utiliser les BCAA ?
Le dosage conseillé est de 5 à 15 g à répartir autour de vos séance de sport. Un exemple de prise de 15 g peut être :
– 5 g juste avant (5 à 10 minutes) le début de l’entrainement
– 5 g dans une boisson pendant le training
– 5 g à la fin de la musculation.
Si vous effectuez des entrainements à jeun, une prise d’au moins 10g sera nécessaire avant votre séance. Certains sportifs les utiliseront également en période de sèche avant la séance de cardio-training.

Note et intérêt des BCAA par FitReview:

La note attribuée à ce type de produit basée sur un ratio intérêt/coût/état de la recherche est : 5 / 5.
Les BCAA ont des propriétés à la fois « anabolique » (indirectement) et « anti-catabolique » (directement). Vous l’avez compris, les BCAA ne participent pas directement à la synthèse protéique, qui elle nécessite l’ensemble des acides aminés, mais ils la favorisent en installant un environnement optimal. Concrètement, tout en vous apportant du carburant durant l’entrainement, la prise de BCAA va favoriser l’assimilation de votre prise de protéines autour de celui-ci. On peut en trouver à des prix tout à fait corrects.

L’avis du coach / nutritionniste :

Voici l’avis de Julien Venesson, consultant spécialisé en nutrition et auteur du livre « Nutrition de la Force»

« Les BCAA sont très efficaces s’ils sont pris autour de l’entraînement. Un moyen sûr d’accélérer la récupération et donc la progression, quel que soit votre niveau. Ils sont irremplaçables. Ma note : 4,5/5. »

Les derniers tests de BCAA