Voici nos 10 conseils pour améliorer le goût de votre poulet, pour éviter de manger toujours du poulet tout sec et sans goût.

Vous n’êtes vraiment pas obligé de manger le même poulet fade chaque jour … Vraiment ! Nous allons donc vous donner 10 conseils pour redonner goût à votre poulet.

En tant que pratiquants de musculation, le poulet est probablement un élément standard sur votre table à manger et cela pour de bonnes raison. En effet, c’est un aliment de choix, peu cher, versatile, facile à cuisiner, pauvre en gras, riche en protéines, et qui se marie facilement avec d’autres aliments.

Que demander de plus ? Et bien, le poulet peut vite devenir un peu lassant s’il est mangé tous les jours. Il y pourtant tellement à faire juste avec une sauce à grillade ! Donc, nous avons réuni 10 conseils et recettes pour relever votre poulet, afin de rendre ce pilier de la nutrition beaucoup plus gouteux.

Conseil N°1 : La marinade

Pour une saveur plus riche, assaisonnez et marinez votre poulet 24 heures avant de le faire cuire et stocker le dans le frigo. Plus longtemps vous laisserez votre poulet dans la marinade, plus il prendra de saveur.

Conseil N°2 : Une marinade saine

Pour une saveur plus riche, assaisonnez et marinez votre poulet 24 heures avant de le faire cuire et stocker le dans le frigo. Plus longtemps vous laisserez votre poulet dans la marinade, plus il prendra de saveur.

Conseil N°3 : L’assaisonnement

Utilisez des assaisonnements comme le zeste d’un citron frais, des piments forts émincés, des herbes fraîches ou encore du vinaigre. L’objectif de ces assaisonnements est de donner de la saveur à vos plats de poulet sans ajouter de matière grasse.

Conseil N°4 : Poêle anti-adhésive

Le poulet sauté a un très bon goût, mais peut vous engraisser si vous utilisez de l’huile ou du beurre, éviter cela en utilisant une poêle anti-adhésive. Enlever au couteau toutes les parties grasses visibles du poulet et ajoutez des ognons, poivrons verts et épices.

Conseil N°5 : Thermomètre de cuisson

Laissez le poulet cuire trop longtemps peut l’assécher et gâcher son goût. Pour éviter ce problème, utilisez un thermomètre de cuisson pour déterminer quand votre poulet est cuit à point.

La température interne d’un poulet entier doit atteindre les 82.22°C et les escalopes de poulet doivent être cuites à une température de 76.66° C.

Aussi, une autre façon de voir si le poulet est cuit, est de percer la partie la plus épaisse pour voir si le jus qui en sort est clair. Si il est claire et non rose, le poulet est prêt.

Conseil N°6 : La peau

Pendant la cuisson du poulet, il est bon de laisser la peau afin d’empêcher la viande de sécher. La peau aide à garder le jus et donne plus de saveur à la viande. Elle peut être facilement enlevée après la cuisson.

Conseil N°7 : La saumure

Une des meilleurs façons d’obtenir un poulet juteux, tendre et plein de saveur et de le faire tremper dans une eau salée, aussi appelée saumure, avant la cuisson.

Immerger complètement le poulet dans la solution et placez le directement au frigo. Vous pouvez recouvrir le poulet avec une assiette pour qu’il soit totalement immergé. Laissez le poulet tremper dans la saumure durant 3 à 12 heures.

Avant de cuire le poulet, soyez sûr de rincer l’excès de saumure à l’eau fraîche et de le sécher complètement avec des serviette en papier. La saumure aide l’humidité à passer à travers la viande plus facilement.

Ce processus permet d’ajouter de l’humidité au poulet, il infuse la viande de saveur et réduit les temps de cuisson. Il est important de noter qu’un poulet saumuré va cuire plus rapidement qu’un poulet qui n’a pas été pré-traité. En effet, c’est à cause de l’eau qui est un meilleur conducteur de chaleur que la viande.

[ La saumure : Elle rend la viande cuite plus juteuse en hydratant les cellules de son tissus musculaire avant la cuisson, via le processus d’osmose. La saumure qui entoure les cellules à une plus grande concentration en sel que le fluide sans les cellules, mais le fluide des cellules a une plus grande concentration en autres solutés.

Elle permet aux ions de sel d’entrer dans la cellule par diffusion. La teneur en sel du fluide cellulaire permet l’absorption de l’eau de la saumure par osmose. Par ailleurs, le sel introduit dans la cellule, dénature les protéines. Les protéines coagulent créant une matrice qui piège les molécules d’eau et les garde durant la cuisson. Cela empêche la viande de sécher, ou de se déshydrater.

Dans beaucoup d’aliments, le sel ajouté est utilisé comme conservateur. Notez que les aliments casher sont déjà salés durant le processus, ils ne doivent pas être saumurés. ]

Conseil N°8 : Épicez avec du sucré-salé

Une autre façon de rendre le poulet savoureux et tendre est d’ajouter un mélange de sucre et de sel. Pour des escalopes de poulet, mélangez 1/3 de tasse de sel et 1/3 de tasse de sucre roux avec vos épices préférées. Une cuillère à soupe de poivre noir, du paprika, du Chili sont de bons assaisonnement pour relever ce mix.

Dans un large sac plastique, appliquez/frottez l’entière mixture sur le poulet, fermez hermétiquement le sac et laissez au frigo 4 à 8 heures. Vous pouvez utilisez plusieurs sacs pour plus de facilité.

Quand c’est prêt à cuire, rincez les escalopes de poulet afin d’enlever le mélange sucré-salé et séchez les escalopes avec des serviettes en papier. Le poulet est prêt à cuire.

Conseil N°9 : Les restes

Les restes de poulet sont bon pour le déjeuner. Ils peuvent être réchauffés ou mangés froids. Quand vous réchauffez les restes de poulet, couvrez les afin de garder leur saveur et leur jus.

Vous pourrez penser à saumurer votre poulet si vous avez beaucoup de restes. Saumurer le poulet rend le poulet réchauffé beaucoup plus gouteux, tendre et juteux.

Une idée de repas est d’enrouler dans du pain libanais des morceaux d’escalope de poulet découpés avec des poivrons verts frais, des ognons, de la laitue, des cornichons, de la moutarde et du poivre moulu.

Et voilà un délicieux repas, très protéiné et pauvre en graisse. Essayez d’inclure d’autres ingrédients pour créer votre propre version.

Conseil N°10 : Épicez !

Ajouter des ingrédients particuliers à une marinade, une saumure, un sauté ou une sauce et vous pourrez vraiment améliorer la saveur du poulet en lui donnant un côté exotique :

– Pour des recettes italiennes, utilisez de l’ail, de l’origan, du basilic et du thym séchés.

– Si vous souhaitez un style indien optez pour un mix de coriandre, curcuma, cardamome, une feuille de laurier dans la marinade.

– Par contre, pour un poulet thai, essayez d’ajouter coriandre, curcuma, jus de citron, gingembre, lait de coco, citronnelle à vos recettes.

Et pour une saveur tex-mex, essayez d’ajouter du cumin, tilleul, des piments émincés, ou du Chili à votre poulet.

Conclusion

Le poulet est une très bonne source de protéine pour tous les athlètes. Ajoutez de nouvelles saveurs à ce pilier de la nutrition peut rendre vos repas plus plaisants.

N’avez pas peur d’expérimenter de nouveaux goûts. Le poulet peut se marier à beaucoup d’aliments et goûts différents. Cela demande juste un peu d’imagination pour redonner vie à vos plats de poulet. Bon appétit !

 

On en parle sur le forum : 10 façons de donner du goût au poulet !